Comment peindre un couloir avec style ?

Le couloir est un lieu de passage qui se doit d'être pratique. On peut pourtant en faire un endroit intéressant, voire surprenant. Quelques coups de rouleau et un peu de couleur sauront transformer la pièce et lui donner du cachet.

© Design d'intérieur

Considéré comme un simple lieu de passage, le couloir est généralement oublié ou négligé. C'est pourtant un espace dans lequel on passe du temps puisqu'on y passe souvent, c'est donc un endroit auquel on peut donner du caractère. Et parce qu'il ne s'agit pas non plus d'une pièce à vivre, on va pouvoir y oser des choses plus marquées.

Pour éviter les mauvaises surprises, on prendra soin de choisir une peinture satinée. La peinture mate est en effet une peinture très fragile, qui ne se lessive pas, et qui a tendance à faire ressortir tous les défauts mais aussi à marquer les frottements (qui ne sont pas rares dans un lieu de passage). Côté couleur en revanche, la palette est aujourd'hui quasiment infinie. Vous pouvez donc tout vous permettre ou presque.

Quelle couleur choisir dans un couloir sombre ?

Attention ici aux peintures trop foncées qui risquent encore d'assombrir la pièce. Dans un couloir qui possède peu d'entrées de lumière, mieux vaut miser sur de petites touches ici et là pour apporter du relief. On peut par exemple jouer sur les contrastes, en choisissant une couleur claire pour les murs et une autre plus foncée pour faire ressortir les portes. Les plinthes peuvent elles aussi être mises en valeur. Dans ce cas, on les peindra de la même couleur que les portes, mais si le couloir n'est pas un espace fermé et mène vers une pièce à vivre, mieux vaut les fondre dans le mur pour qu'elles se marient avec le reste de l'intérieur.

Opter pour une couleur très foncée peut aussi être un parti pris si l'on veut donner une vraie personnalité à son couloir. Dans ce cas, il faudra compenser avec des apports de lumière, et prévoir des suspensions, des appliques murales ou encore des lampes à poser. Plus la déco est foncée, plus il faut de lumière.

Créer une impression de volume grâce à la couleur

Dans un couloir étroit comme dans un couloir sombre, il est préférable de privilégier les teintes claires pour ne pas accentuer l'effet anxiogène. Des tons doux accrocheront plus facilement la lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, donnant ainsi la sensation que la pièce respire. Attention aussi au côté patchwork qui a tendance à resserrer les volumes. Mieux vaut donc se limiter à deux couleurs pour ne pas surcharger l'atmosphère.

© Design d'intérieur

Mais dans un couloir, il existe un autre endroit que l'on peut exploiter : le plafond ! Souvent oublié, le plafond est pourtant un espace de déco qui permet de réaliser des choses, surtout dans un petit couloir où il y a peu d'espace mural. Comme il n'est pas directement à hauteur du regard, on peut se permettre des choses très audacieuses, avec des couleurs fortes ou encore des motifs.

Oser les jeux de matières

Ce n'est pas parce qu'un couloir est un espace réduit que l'on ne peut pas jouer avec les angles et les volumes. On peut ainsi marier la peinture à un revêtement mural qui va venir habiller un mur ou un coin de mur, ou encore le plafond. Il existe aujourd'hui une large gamme de papiers peints qui permettent de créer des effets (briques, bois, pierre, etc.) et ainsi de jouer avec l'architecture de la pièce. 

(Merci à Stéphanie Rose-Tomasella, décoratrice d'intérieur, www.designdinterieur.com, pour ses conseils.)