Quel mur peindre en couleur ?

Plus qu'un élément de déco, la couleur peut transformer une pièce. Peindre un pan de mur peut en effet agrandir ou éclairer une pièce, mais aussi le structurer en délimitant l'espace. Conseils pour l'appliquer au bon endroit.

Quel mur peindre en couleur ?
© Kiosque Déco / Lydie Pineau

Si la couleur donne du caractère à une pièce, elle peut aussi la transformer et redistribuer l'espace. Reste à savoir quel mur peindre en couleur en fonction de l'exposition de la pièce, de sa dimension mais aussi de sa fonction (salon, chambre, cuisine…). Pour réaliser un bel aplat de couleur, la première règle est de choisir un pan de mur le plus uniforme possible. En effet, si la couleur est coupée par une porte, une fenêtre ou encore des placards, l'œil va être attiré en priorité vers ces détails et le rendu sera différent. Pour créer une unité, mieux vaut tout peindre du même ton.

L'idéal est aussi que la couleur accroche l'œil dès que l'on entre dans la pièce. On va donc choisir de préférence le mur en face de la porte ou sur le côté. Pour mettre la couleur en valeur, il est également préférable de peindre le mur perpendiculaire à une entrée de lumière. Attention si le mur peint est à contre-jour, par effet d'optique, il paraîtra plus foncé. Dans ce cas, pensez à choisir une teinte un peu plus claire.

Agrandir une pièce avec un mur de couleur

La couleur peut aussi aider à structurer les volumes. Peindre un mur peut en effet transformer la définition d'une pièce. Dans un couloir par exemple, ou une pièce tout en longueur, peindre le mur du fond va gommer cette impression de profondeur. Une couleur foncée va "écraser" la perspective et créer l'illusion que le mur est plus près. Dans une pièce un peu étroite, la couleur peut également modifier la perception : appliquée sur le côté, la couleur aura alors pour effet d'élargir le champ de vision. La pièce paraîtra ainsi plus vaste.  

© Kiosque Déco / Lydie Pineau

Un mur de couleur peut également servir à délimiter un espace. Il peut en effet être intéressant de peindre un angle pour créer une zone visuellement bien définie. Dans une cuisine par exemple, on peut ainsi identifier le coin repas, ou encore un coin bureau dans une chambre.

Choisir des couleurs chaudes, froides, vives, pastel…

Le choix de la couleur dépend d'abord de l'orientation de la pièce. Dans une pièce exposée au nord, on aura tendance à choisir des tons plutôt chauds pour compenser le manque de luminosité et réchauffer l'atmosphère. A l'inverse, dans une pièce exposée au sud, on préférera des teintes plus douces pour éviter les explosions de couleur quand le soleil donne. Mais il faut aussi prendre en compte la fonction de la pièce et l'effet que peuvent avoir les couleurs sur notre humeur ou nos émotions. Dans une chambre par exemple, on privilégiera plutôt des couleurs apaisantes, qui invitent au calme et facilitent l'endormissement. Dans un salon ou une cuisine, on peut au contraire se permettre des tons plus vifs, dynamisants, qui vont créer une ambiance plus chaleureuse.

Attention aussi au reste de la pièce. Un mur de couleur se suffit à lui-même, on garde donc la main légère ailleurs. Ce qui n'empêche pas de faire quelques rappels ici et là avec des coussins ou encore un vase dans les mêmes tons, ou bien d'harmoniser avec des touches de couleur complémentaire (quelques notes de rouge avec un mur vert par exemple, ou de l'orangé avec du bleu).

(Merci à Lydie Pineau, décoratrice d'intérieur, www.kiosquedeco.com, pour ses conseils.)