Papier peint : comment poser, décoller et nettoyer ce revêtement mural ?

Revenu sur le devant de la scène déco, le papier peint nécessite quelques précautions pour être posé au mur, nettoyé ou décollé. Que ce soit en simple frise ou en version XXL avec un modèle panoramique, en finition intissée, vinyle, expansée ou classique, on vous dit tout pour réussir l'habillage de vos murs avec du papier peint.

Papier peint : comment poser, décoller et nettoyer ce revêtement mural ?
© Elodie Rothan

Poser du papier peint traditionnel

Uni ou à motifs, le papier peint traditionnel est composé de différentes couches de papier superposées les unes sur les autres. Plus il y en a, plus le papier est épais et donc solide. Assez fragile, ce type de revêtement mural est plutôt à réserver dans les pièces dites sèches comme une chambre, un séjour ou encore un couloir. Mais c'est aussi l'un des moins chers, un atout lorsque l'on a un budget limité ou de grandes surfaces à tapisser. Côté pose, plus le papier est résistant, plus il sera facile à manipuler et donc poser. Il nécessite toutefois une bonne préparation des murs.

Après avoir retiré l'ancien papier, bouchez les éventuels trous et autres fissures pour lisser le mur, puis poncez légèrement. Si celui-ci est vraiment très endommagé, vous pouvez coller une fibre de rénovation pour aplanir au mieux le support. 

  • Si vous avez choisi un papier fin, blanc ou clair, mieux vaut appliquer une sous-couche pour éviter des jeux de transparence qui feraient ressortir marquages et autres taches.
  • Mesurez ensuite la hauteur du mur. Déroulez votre rouleau de papier sur une table à tapisser et coupez les lés aux dimensions, en prenant soin d'y ajouter quelques centimètres supplémentaires en haut et en bas.
  • Encollez le papier sur l'envers du motif à l'aide d'une brosse, en partant toujours du centre vers l'extérieur, puis replier le lé sur lui-même plusieurs fois afin que la colle imprègne bien le papier.
  • Avant de commencer à tapisser, retirez le socle des interrupteurs et des prises de courant.
  • Une fois le papier bien imbibé de colle (comptez une dizaine de minutes), dépliez l'une des extrémités et positionnez-la en haut du mur. Déroulez le reste du lé (utilisez un fil à plomb pour vous assurer que le lé est bien droit si vous commencez au centre d'un mur), et à l'aide d'une brosse à maroufler chassez l'air et l'excédent de colle, en procédant de l'intérieur vers l'extérieur.
  • Procédez de la même manière pour poser le second lé, et les suivants. Si l'un d'eux est mal positionné, il est préférable de le décoller et de le repositionner plutôt que de le faire glisser, car le papier risque de se rétracter en séchant.
  • A l'aide d'un cutter et d'une règle bord à bord, coupez le papier qui dépasse en haut et en bas. Dégagez ensuite les interrupteurs : faites d'abord une incision en croix au centre puis découpez en contournant. Replacez le socle une fois que le papier est sec.
    © 4 Murs

Poser du papier peint intissé : les étapes

Le papier peint intissé est solide, infroissable, lessivable et facile à poser, ce qui en fait un allié de choix pour ceux qui ne maîtrisent pas la pose de papier peint ou qui préfèrent y passer le moins de temps possible. Constitué d'un assemblage de fibres textiles compressées et non tissées placées sur un support en vinyle, il possède un grammage important et donc une épaisseur et une opacité qui permettent de dissimuler les imperfections ou irrégularités des murs. De plus, il est imperméable et peut être posé dans les pièces humides. Enfin, il est très facile à décoller si le support a été peint et que de la colle spéciale pour papier peint intissé a été utilisée lors de la pose. L'intissé coûte 20 % à 30 % plus cher que du papier peint classique mais reste néanmoins un revêtement peu cher.

Le papier peint intissé n'est pas pré-encollé et nécessite donc l'achat de colle, mais pas de temps de trempage.

  • Commencez par préparer les murs qui doivent être propres, lisses et secs.
  • Déterminez alors la longueur du lé sur le mur et tracez une ligne droite au crayon.
  • Encollez ensuite le mur à l'aide d'un rouleau et posez le lé en partant du haut et en vous référant au repère sur le mur.
  • Éliminez les bulles d'air (= marouflez) avec une brosse de tapissier, de façon verticale.
  • Coupez alors le papier peint qui dépasse avec un cutter et répétez ces étapes autant de fois que nécessaire.
  • Occupez-vous enfin des interrupteurs, après avoir coupé le courant.
  • Tracez et découpez la forme de l'interrupteur sur le papier peint avant de le dévisser légèrement pour le décoller du mur.
  • Posez le papier sur le mur délicatement en éliminant les bulles d'air, puis replacez l'interrupteur.

Poser du papier peint vinyle

Très résistant, le papier peint vinyle est aussi très tendance. Recouvert d'une fine couche de vinyle (PVC), ce type de revêtement mural est imperméable, il est donc facile d'entretien car lessivable. Il résiste aussi très bien aux chocs, mais aussi aux griffures et frottements. Un peu plus cher qu'un papier peint traditionnel, il est cependant très apprécié en déco car il existe toutes sortes de finitions (lisse ou grainée) qui permettent de créer des effets : un aspect cuir sur un imprimé peau de bête par exemple, ou bien un effet textile sur un motif écossais, les possibilités sont infinies.

On trouve cette finition vinyle aussi bien sur du papier peint traditionnel que sur de l'intissé. La marche à suivre pour le poser dépendra donc du type de papier que vous aurez choisi. Si l'étiquette ne le précise pas, repérez les petites icônes : un petit pinceau vous indique généralement où appliquer la colle. S'il est dirigé vers le papier, cela signifie qu'il faut encoller le lé, il s'agit donc là d'un papier peint traditionnel. S'il est dirigé vers le mur, il vous faudra alors appliquer la colle directement sur le mur, c'est donc de l'intissé. Autre indice, le dos du papier : s'il est écru, c'est très certainement une sous-couche papier, que l'on trouve uniquement sur le papier peint traditionnel.

© 4 Murs

Poser du papier peint expansé

Il s'agit généralement de papier peint en relief. Idéal pour camoufler un mur irrégulier, il est aussi très utilisé en trompe-l'œil grâce à des imprimés de plus en plus réalistes, type mur de briques, carreaux de ciment, azulejos, pierre, béton, bois, cuir… Comme pour le papier peint vinyle, on retrouve le fini expansé aussi bien sur l'intissé que le papier peint traditionnel. La méthode de pose dépendra donc là aussi de ce que vous aurez choisi.

Poser une frise de papier peint

Vous avez choisi d'égayer vos murs avec une frise ? L'ajout d'une décoration murale contribue à personnaliser son intérieur, pour un coût très abordable. L'opération, qui consiste à déposer une bande de papier peint uni ou à motifs le long des parois, est à la portée de tout un chacun. Pour une frise, il existe deux types de papier peint :

  • l'adhésif (qui s'applique directement à la surface, sans collage)
  • le traditionnel papier à coller.

Pour une meilleure adhérence, privilégiez les bandes encollées. Après avoir sélectionné le papier peint de votre choix, il faut vous procurer les accessoires suivants : colle à papier peint, brosse à maroufler et table à tapisser. Vérifiez également que votre trousse à outils comporte un mètre, un niveau à bulle, un cutter et des ciseaux.

Les étapes :

  • Respectez l'impératif suivant : travailler sur un support propre. Le moindre grain de poussière ou la moindre particule risque de gâcher tout votre travail. Nettoyez méticuleusement la surface à l'éponge et au savon et attendez qu'elle soit parfaitement sèche avant de poursuivre. Attention, il est fortement déconseillé de poser une frise de papier peint sur une surface non plane, telle que du tadelakt ou du crépi.
  • Tracez à l'endroit voulu pour votre frise un trait au crayon en prenant soin d'en vérifier l'horizontalité avec le niveau à bulle. Un conseil : terminez un pan de mur avant d'attaquer le suivant. À défaut, vous risquez d'abîmer les lés de papier peint prédécoupés.
  • Mesurez la longueur d'un mur, ajoutez 2 cm de chaque côté puis coupez la bande au cutter.
  • Placez-la ensuite sur la table à tapisser et encollez le dos de la frise de papier peint en commençant par le centre. N'hésitez pas à déborder sur la table.
  • Posez une des extrémités de la frise encollée sur un repère d'angle et déroulez-la doucement sur toute la longueur de la paroi. Il est recommandé de travailler à deux, une personne pour tenir et appuyer et une autre pour dérouler. Veillez à bien suivre les repères tracés au crayon.
  • Au fur et à mesure de l'opération, vous devez vous assurer qu'aucune bulle d'air n'est emprisonnée. Pour ce faire, utilisez la brosse à maroufler pour lisser la surface en partant du centre vers l'extérieur.
  • Procédez de la même façon pour les autres pans, et n'oubliez pas de bien raccorder les motifs entre deux pans.
  • Pour terminer, vérifiez que la frise en papier peint ne gondole pas et nettoyez à l'éponge humide l'excédent de colle autour des lés.

Nettoyer du papier peint

Avant de procéder au nettoyage du papier peint - pour le repeindre par exemple -, il est nécessaire de savoir si le revêtement qui habille vos murs est lessivable ou non. Quel que soit le type de papier peint, il est indispensable d'éliminer toute trace de poussière sur la surface avant de passer l'éponge ou le chiffon. À défaut, le papier subira des rayures.

  • Dans le cas d'un papier peint lessivable, l'entretien est aisé. Une éponge humide, plus un doigt de liquide vaisselle le cas échéant, suffisent à prendre soin au quotidien de son papier peint.
  • Si votre papier n'est pas recouvert d'une pellicule en vinyle, il convient de procéder à un nettoyage à sec avec un produit adéquat ou de la terre de Sommières. Ne le mouillez jamais, sous peine de le voir se gondoler et s'effriter.

De nombreuses astuces existent pour retrouver un papier peint irréprochable sans l'endommager. Un conseil : remisez tous les produits agressifs au placard. Ils risquent de faire plus de mal que de bien.

  • Les traces de doigts s'enlèvent avec de la mie de pain ou une gomme blanche d'écolier.
  • Les taches de graisse disparaîtront grâce au talc, qu'on laissera poser plusieurs heures pour une plus grande efficacité. Autre solution : appliquez sur la surface un papier essuie-tout (plié en quatre) et passez un coup de fer à repasser dessus (sans vapeur).
  • Pour ôter de l'encre, imbibez un chiffon d'acétone et tamponnez délicatement.
  • Si votre papier peint comporte des taches de moisissures, essayez l'eau de Javel préalablement diluée.

Décoller du papier peint : techniques et astuces

Il existe deux méthodes plutôt efficaces pour retirer du papier peint.

  • Vous pouvez louer une décolleuse à papier peint à vapeur dans un magasin de bricolage. Toutefois, cette pratique est plutôt pénible et la vapeur n'est pas très agréable à supporter dans la pièce...
  • Vous pouvez également étaler sur le papier un produit spécial pour le décoller et le laisser agir quelques instants, le temps que le "décolleur" fasse effet et imprègne le papier peint. Enfin, à l'aide d'une spatule, vous pouvez le retirer beaucoup plus facilement.

Pour éviter les produits très chimiques qui permettent de décoller du papier peint, vous pouvez aussi utiliser un mélange d'eau chaude et de vinaigre blanc (un volume de chaque environ) dont vous imbiberez la tapisserie avec une éponge en tapotant. Vous pouvez également appliquer ce mélange à l'aide d'un spray.

Cas du papier peint vinyle

Les papiers vinyles, lessivables ou imperméabilisés sont plus difficiles à retirer car ils ne laissent passer ni la vapeur de la décolleuse, ni le produit de décollage. A noter que le papier peint vinyle est composé de deux couches superposées. La première chose à faire est donc de rendre le papier peint perméable. Pour cela, à l'aide de papier de verre à gros grains, ou d'une brosse métallique, grattez la surface du papier pour faire pénétrer l'eau. Allez-y franchement, n'hésitez pas à imbiber le papier avec une éponge car vous devez agir tant que celui-ci est bien humide. Décollez alors le papier peint lé par lé avec une spatule. Si le papier peint résiste, humidifiez-le de nouveau.

Cas de papier peint posé sur du placo

Il arrive qu'un ancien papier peint soit posé directement sur du Placoplâtre. Au moment de le décoller, vous risquez fort de retirer une partie du placo, c'est assez inévitable malheureusement... Il faudra ensuite enduire les murs pour corriger les "trous" créés par le retrait du papier peint, avant de soit peindre, soit poser un nouveau papier. Une autre solution consiste à poser une toile de verre qui camouflera les irrégularités du mur et que vous pourrez peindre par la suite. Les toiles de rénovation sont aussi très utiles dans ce cas-là. Enfin, dernière solution, repeindre tout simplement votre papier peint au lieu de le décoller !

(Merci à Patricia Boivin, chef de produit papier peint chez 4 Murs, pour ses conseils.)