Pascal Mourgue, le designer démocratique

En moins de cinquante ans de création, Pascal Mourgue aura marqué l'histoire du design, avec son esprit indépendant et son envie de créer des objets pour tous, accessibles mais surtout fonctionnels. Retour sur le parcours de Pascal Mourgue, un designer qui a senti le monde et l'a fait évoluer.

Biographie

Date de naissance 1943
Lieu de naissance Neuilly-sur-Seine
Pays France
Décès 06/12/2014

Pascal Mourgue, la passion précoce


Alors que Pascal Mourgue est à peine âgé de 14 ans, il commence un apprentissage de sculpteur à l'École Boulle à Paris. Mais il ne se contente pas de ce diplôme, et poursuit ses études à l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. C'est en 1968 qu'il se lance dans le design de mobilier. Dès ses débuts, Pascal Mourgue affiche une volonté de créer pour lui, affirmant ne dessiner que ce qui peut l'inspirer, mais surtout pour tous. Il souhaite non pas réserver son talent à une élite, mais démocratiser le mobilier au plus grand nombre. Sa première création date de 1969, et c'est la chaise Bishia, en acier chromé et cuir, qui sera rééditée par Cinna dans les années 2010. Pascal Mourgue s'inspire, dans ces années, des designers italiens qui révolutionnent le monde du mobilier avec des créations osées et des matériaux contemporains.

Pascal Mourgue, le goût de la liberté


En observant ses pairs italiens, Pascal Mourgue réalise que tout est possible, et laisse cours à sa créativité. Sa recherche première n'est pas esthétique, mais réside plutôt dans l'innovation des formes et des matières. En 1988, il est remarqué par le Victoria & Albert Museum de Londres, où il peut exposer ses créations. Sa plus grande et longue collaboration débute en 1994 avec Cinna pour qui il va dessiner des collections de mobilier pendant vingt ans. On lui doit notamment le fauteuil Câlin, dont la forme rappelle celle d'un oreiller, mais aussi des lignes de canapé composées de matelas, des collections de luminaires et de vaisselle. Pascal Mourgue est entré dans l'histoire du design avec ses lignes épurées et en 1996, le ministère de la Culture lui décerne le grand prix national de la création industrielle, récompense suivie en 2000 du label Via et du Red Dot (également obtenus en 2006), puis du prix du meilleur canapé du Salon du meuble de Cologne en 2006 pour la collection Downtown. Ses créations, intemporelles et contemporaines, ne cessent de séduire, malgré son décès le 6 décembre 2014, sûrement grâce à la volonté de Pascal Mourgue de ne pas surcharger son mobilier, et de passer un message de confort avant toute velléité esthétique.