Bac à douche : posé ou encastré ?

Le choix d'un bac à douche est une décision importante qui nécessite de prendre en compte plusieurs facteurs. Opter pour une version à poser ou à encastrer ne s'improvise pas et nous allons voir quelles sont leurs principales différences.

Bac à douche : posé ou encastré ?
© Elodie Rothan

Choix du bac à douche

Si l'aspect esthétique joue un rôle important dans le choix de votre bac à douche, il n'est pas le seul facteur déterminant. Alors que l'atout majeur du receveur à poser est son coût moins élevé, il est également plus facile à mettre en place. En effet, il ne nécessite généralement pas de gros travaux, et peut être placé à peu près partout. Le receveur à encastrer, en revanche, est beaucoup plus attrayant et permet de créer une douche à l'italienne pour un accès direct de plain-pied. Idéal pour les enfants et les personnes à mobilité réduite, il ne nécessite pas de lever le pied et s'avère beaucoup plus sécurisé. Le choix que vous ferez dépendra ainsi de vos goûts et de vos envies, mais également de votre budget et de la quantité de travaux que vous êtes prêt à faire.

Installation du bac à douche

L'installation du bac à douche demande certaines exigences et votre situation déterminera lequel vous devrez choisir. Ainsi, l'évacuation de l'eau est un élément qu'il vous faut absolument prendre en compte. Si celle-ci est verticale, vous pouvez opter pour le type de receveur que vous préférez et vous n'aurez pas à faire de travaux supplémentaires. Par contre, si elle est latérale, c'est-à-dire sous le sol, vous devrez surélever le receveur, qu'il soit posé ou encastré. Vous pouvez d'autre part sélectionner un bac prêt à carreler, ce qui vous permet soit de créer une continuité dans la décoration de votre salle de bains, soit d'innover avec des motifs originaux. Dans tous les cas, l'installation d'un bac à encastrer sera toujours plus compliquée et vous devez donc bien planifier les travaux pour éviter les erreurs très difficiles à corriger une fois qu'il est fixé.