Peindre une baignoire : les étapes à respecter

Si votre baignoire affiche des signes de fatigue et que vous n'envisagez pas de la remplacer tout de suite, la peindre (ou repeindre) peut être un bon moyen de lui offrir une seconde jeunesse. Mais pour un résultat optimal, il est indispensable de respecter à la lettre toutes les étapes.

© Elodie Rothan

Votre baignoire est terne et accuse les années ? Pourquoi ne pas la repeindre ? Il existe aujourd'hui des peintures spéciales qui permettent de rénover une baignoire en fonte, en émail ou en faïence (elles ne fonctionnent pas en revanche sur l'acrylique ou le PVC) pour un budget limité. Attention toutefois si elle est abîmée : la résine peut camoufler de petites rayures, mais si elle présente des fissures ou d'importants éclats, il est inutile de se lancer dans des travaux de peinture. 

Quelle peinture utiliser ?

Repeindre une baignoire ou un lavabo nécessite une peinture spéciale, qui doit résister à l'alternance continuelle d'eau froide et d'eau chaude, mais aussi aux savons et autres produits utilisés au quotidien. On va donc opter ici pour une peinture à base de résine. La plupart peuvent désormais être appliquées sans sous-couche, mais celle-ci est recommandée si votre baignoire est foncée et que la peinture choisie est plus claire. Côté couleur, tout est possible mais pensez que plus elle sera foncée, plus les traces de calcaire et autres dépôts seront visibles.

Préparer la baignoire 

Pour que la peinture adhère correctement, la baignoire doit être parfaitement propre. Nettoyez-la à l'acétone pour éliminer calcaire, traces de gras et autres résidus.

Pensez aussi à protéger la robinetterie, mais aussi le pourtour de la baignoire en posant des rubans adhésifs de masquage le long des joints et du carrelage. Si les joints sont anciens, mieux vaut les retirer et en couler de nouveaux une fois l'opération de peinture terminée.

Comment peindre une baignoire ?

Commencez par enfiler des gants, mais aussi une combinaison de protection, et si possible un masque. La résine est une matière sensible, il faut donc éviter tout dépôt de poussière, de fibre textile ou encore de cheveux, qui pourrait laisser des traces à la surface. Utilisez un petit rouleau laqueur et un pinceau pour les zones difficiles d'accès. Attention à bien essorer le rouleau afin de pouvoir étirer la peinture en finesse, et éviter ainsi les paquets et les coulures.

Une fois la première couche posée, bien respecter le temps de séchage avant de passer la deuxième couche (entre 6 heures et 12 heures selon les peintures), voire la troisième si nécessaire. Une fois la couleur appliquée, il est indispensable de passer au moins une couche de résine de finition protectrice. Mat, satiné, brillant : il existe plusieurs sortes de rendus.

Bien respecter le temps de séchage

Pour un résultat optimal et une tenue longue durée, il est impératif de respecter scrupuleusement les temps de séchage indiqués sur les produits. La résine est une matière qui met du temps à durcir, et pour qu'elle soit parfaitement sèche à cœur, il faut compter au moins 7 jours. Votre baignoire risque donc d'être condamnée un certain temps, n'oubliez pas ce détail avant de vous lancer. 

(Merci à Valérie Sommelet, chef de produit peinture chez Leroy Merlin, pour ses conseils.)