Fluidité longiligne

Enfouie dans la forêt, la villa de l'architecte Michel Tortel joue de transparence et de reflets pour parfaire une parure entièrement vouée à la nature. A l'étage, un second salon jour de lignes épurées avec une bibliothèque composée de minces étagères de verre, prolongées de part et d'autre de traits fin dessinés au mur. Voir le reportage
©  Elodie Rothan / Le Journal des Femmes