Comment éclairer son salon ?

Parce qu’on y reçoit ses amis mais que l’on y passe aussi du temps en famille, l’éclairage du salon doit être chaleureux et convivial. Il est donc important de soigner le choix des luminaires. Conseils pour ne pas se tromper.

Comment éclairer son salon ?
© Petro Kuprynenko/123RF

Les différents types de luminaires pour le salon

Aujourd'hui, quelle que soit la pièce, on ne se contente plus d'un plafonnier unique. Mieux vaut multiplier les sources lumineuses pour pouvoir créer des ambiances adaptées aux différents moments de la journée. On va également installer différentes sortes de luminaires, en fonction des zones à éclairer. Au centre de la pièce, on peut ainsi accrocher de jolies suspensions, pas trop fortes, car dans un salon on n'a pas forcément besoin d'un éclairage puissant, mais plutôt d'une atmosphère reposante pour lire, regarder la télé, ou cosy pour boire un verre entre amis.

Les appliques sont intéressantes aussi pour gagner en luminosité dans certains endroits, ou mettre en valeur des objets comme un tableau par exemple. Une liseuse offrira au coin lecture un éclairage puissant bien orienté. Si on a besoin de voir plus clair, on peut aussi ajouter ici et là une ou plusieurs rangées de petits spots. Multiplier les luminaires permet d'additionner les puissances et obtenir ainsi un éclairage sur mesure. 

Ne pas hésiter non plus à mélanger les lumières chaudes et froides. Même si dans un salon on privilégie plutôt les atmosphères chaleureuses et conviviales, une lumière froide, plus reposante, peut être appréciable pour lire. Autre bonne idée : emprunter les luminaires. Certains magasins spécialisés les prêtent en effet durant 48 heures contre un chèque de caution, ce qui permet de les essayer chez soi, mais aussi d'en apprécier la taille, la puissance, et donc de faire le bon choix.

Salon Sesma © Habitat

Comment éclairer un salon sombre ?

Une pièce sombre ici n'est pas forcément un problème car le salon, où l'on s'installe plutôt le soir ou le week-end, a besoin d'un esprit de détente. Un éclairage très puissant n'est donc pas toujours nécessaire. Pour compenser le côté sombre, on va ici aussi multiplier les sources de lumière. Petite astuce pour gagner en luminosité : choisir des suspensions avec des globes transparents, qui diffuseront mieux la lumière (attention quand même au choix des ampoules, il faut éclairer mais pas éblouir).  

Dans un salon sombre, les globes transparents diffusent mieux la lumière © Castorama

Éclairer un salon sans plafonnier

Ici, il faut être créatif. On peut recréer un faux plafonnier en tirant un fil au niveau du mur et le prolonger au plafond sous une goulotte pour suspendre un lustre. On peut aussi assumer le côté fils qui pendent et jouer avec : des fils de couleurs que l'on fait courir au plafond viendront alimenter une ou plusieurs suspensions. L'idée est de faire d'un défaut une qualité. Plus rester plus classique, on opte pour des lampadaires, des lampes à poser sur les meubles et qui éclairent vers le plafond, ou encore une lampe à placer en haut d'une armoire, créant ainsi l'illusion d'un lustre.

Éclairer un salon cathédrale

Il faut ici des luminaires à la dimension de la pièce, qui vont mettre en valeur la hauteur sous plafond. Ne pas hésiter donc à choisir une suspension d'envergure, ou encore une suspension qui descend très bas. On peut également utiliser les luminaires pour organiser l'espace et délimiter les différentes zones : un coin canapé, un coin lecture, un coin bureau, etc. Jouer avec la lumière permet d'habiller une pièce, c'est le moment d'être inventif.

Lieu de vie propice aux activités multiples, le séjour demande une habile disposition des points lumineux pour faire chanter le décor. Petit rappel des choses à faire et à ne pas faire.

lustre à pampilles au-dessus de la table à manger
Lustre à pampilles au-dessus de la table à manger © Elodie Rothan

L'éclairage du coin repas

La partie repas sera traitée différemment pour créer un espace plus convivial. Outre le fameux luminaire avec le système du monte et baisse, on penchera volontiers pour un lustre traditionnel équipé d'ampoule opalisée, en forme de globe ou de calotte. Autre solution : le lampadaire halogène, les appliques en forme de vasques, les spots utilisant des lampes à réflecteur ou des lampes aux halogènes très basse tension qui apporteront toute la chaleur demandée. Si vous choisissez cette solution, pensez à utiliser les lampes fluo compactes, cinq fois moins gourmandes que les lampes à incandescence. Notre conseil déco pour votre coin repas : le lustre à pampille gargantuesque, aux dimensions impressionnantes que vous suspendrez au-dessus de votre table de salle à manger.

Les erreurs à éviter avec l'éclairage du salon

Vous souhaitez vous relaxer en regardant la télévision et pourtant vous ressentez comme une gêne oculaire. Pas de panique, n'allez pas diagnostiquer une myopie subite. Mais arrangez-vous plutôt pour supprimer les reflets sur l'écran de votre télévision. Notre solution lumineuse : placez un luminaire latéralement ou derrière l'écran, équipé d'ampoules bleues - cela repose l’œil. Dernière recommandation, placez votre poste à une bonne distance du canapé.

Côté coin lecture, trop de lumière entraîne des ombres sur le papier. La liseuse ou le lampadaire joueront parfaitement le rôle de l'éclairage dirigé, et apaiseront vos yeux.

Les spots pour un éclairage dirigé

Vous ne vous êtes jamais demandée pourquoi certains séjours vous semblent plus grands que d'autres, alors qu'ils sont de petites dimensions ? Seule une disposition bien proportionnée des sources lumineuses peut créer cet effet. Alors pourquoi ne pas commencer par mettre en valeur vos tableaux ou votre belle bibliothèque ? Pour cela, rien de tel qu'un éclairage dirigé grâce à un spot muni d'ampoule dichroïque, dont les faisceaux mettront en valeur les détails.

Si vous achetez une vitrine pour votre collection de statuettes, choisissez-la avec des éclairages à incandescence de type linolite.

A côté de votre canapé, pensez à installer une lampe équipée d'une ampoule pastel qui accentuera le halo de lumière. Effet cocooning garanti !

(Merci à Lydie Pineau, décoratrice conseil, www.kiosquedeco.com, pour ses conseils)