Après : un salon plus lumineux et bleu

Pour résoudre le problème d'éclairage de ce rez-de-chaussée sur rue, l'idée était de mettre en lumière différemment, avec des luminaires que l'on ne voit pas forcément. Sophie ne souhaitait pas un nouvel apport de suspensions ; celle fixée au-dessus de la table à manger lui suffisait. Philippe Carillo a donc proposé de camoufler quelques néons basse consommation, diffusant une lumière plutôt blanche, derrière certains éléments comme l'ancien réfrigérateur. Il y donc maintenant différents points de vue lumineux qui sont maintenus éclairés tout au long de la journée, rendant encore plus éclatant le bleu du mur. Avant d'opter pour le bleu justement, Sophie et Philippe ont hésité : cette couleur ne va-t-elle pas assombrir encore plus l'appartement ? Finalement, la teinte choisie, qui oscille entre turquoise et canard, est certes plus foncée qu'un coloris ciel ou pastel mais n'assombrit pas la pièce.
©  Cécile Debise/Journal Des Femmes