Après : sous l'oeil de boeuf

Le fauteuil en cuir a donc été déplacé à l'opposé, côté verrière,. A la place, un nouveau siège, de la même collection que le canapé mais dans un gris plus foncé, apporte une place assise supplémentaire à ce salon. L'armoire a été décalée à 90°C, permettant ainsi d'accrocher un magnifique oculus d'époque haussmannienne au-dessus du fauteuil. Le vieux Frimatic, qui auparavant occultait un peu le coin droit de la pièce, a lui aussi été déplacé, désencombrant la zone. Enfin, les anciennes tables basses ont été réutilisées en bouts de canapé. Au-delà de ce réaménagement, l'idée était aussi de trouver une cohérence parmi les couleurs grises des matériaux : le métal de l'ancien réfrigérateur, les feutrines du duo canapé-fauteuil et le bois peint de cet oculus. Résultat, alors que pendant des années, la plupart des amis de Sophie se réunissaient autour de la table côté cuisine et "snobaient" le salon, c'est aujourd'hui tout le contraire : cet espace est devenu plus attractif et chaleureux avec de multiples fauteuils, un nouveau canapé et de gros coussins de sol.
©  Cécile Debise/Journal Des Femmes