Sir Terence Conran, un partisan du "design qui se partage"

Sir Terence Conran définit un nouvel art de vivre et participe à la démocratisation du design à travers ses créations simples et efficaces.

Biographie

Date de naissance 1931
Lieu de naissance Londres
Pays Angleterre
Site www.conran.com

Terence Conran, des débuts difficiles

Diplômé de la Central School of Arts and Crafts de Londres (aujourd'hui St Martin's), Terence Conran a le pressentiment, comme beaucoup de jeunes designers de son époque, que la société d'après-guerre est en pleine mutation. La manière de fabriquer et de vendre les objets doit être entièrement repensée. Les géants de l'ameublement préfèrent jouer la carte de la sécurité et refusent leurs idées novatrices. Terence Conran ne s'avoue pas pour autant vaincu. Il lance grâce à ses propres moyens financiers sa première collection, Summa, et signe un concept révolutionnaire : les meubles vendus en kit. Ils se heurtent, toutefois, à quelques problèmes. Certains détaillants exigent que les meubles soient préalablement installés. D'autres les assemblent n'importe comment ou livrent les clients après un délai d'attente de 3 mois. Tous ces incidents lui sont insupportables. Il décide donc de créer sa maison d'édition, Habitat, en 1964.

Terence Conran, le fondateur de la société Habitat

La société Habitat prend modèle sur les quincailleries françaises. Elle propose un très large éventail de produits, où les meubles côtoient les ustensiles de cuisine. Les jeunes couples y dénichent des objets pratiques, fonctionnels, accessibles et surtout beaux. Le design selon Terence Conran repose sur 98 % de bon sens. L'objet doit remplir parfaitement sa fonction première. Les 2 % restants constituent la magie, c'est-à-dire l'esthétique. Le petit plus, qui vous donne l'envie irrésistible de l'acquérir. Terence Conran revend Habitat, en 1992, et inaugure une nouvelle enseigne, The Conran Shop. Aujourd'hui, ses boutiques sont présentes dans les plus grandes villes, dont Paris, New York et Tokyo.

Terence Conran, le président de Conrad & Partners

En 1956, Terence Conran ouvre son studio de design. Studio, qu'il rebaptise dans les années 1990, Conran & Partners. Cet artisan passionné collabore avec les maisons d'édition les plus prestigieuses telles que Marks & Spencer, JC Penney et Fermob. Parallèlement à son activité de designer, il participe à la construction ou à la rénovation de nombreux bâtiments à travers le monde. Par exemple : les terminaux des aéroports de Londres et de New York, le Butler's Wharf à Londres, le Roppongi Hills Project à Tokyo, l'hôtel le Trieste à Vienne ou encore l'hôtel The Park à Bangalore et Delhi.

Terence Conran et ses premiers amours : la gastronomie

La France lui inspire à nouveau une idée lumineuse, en 1953. Il crée le Soup Kitchens. Le principe est simple. Le client a le choix entre quatre soupes différentes accompagnées d'un pain français, de beurre et de fromage. Il reçoit également un dessert, un flan aux pommes et un expresso. L'année suivante, cet amateur de bonne cuisine ouvre Orrery, une brasserie où règne une ambiance conviviale et chaleureuse.

Sir Terence Conran

La reine d'Angleterre anoblit, en 1983, Terence Conran. Le gouvernement français le nomme commandeur des Arts et de Lettres. Il trône en maître incontesté sur le monde du design depuis plusieurs décennies. Il collectionne les récompenses : Compasso d'Oro, IF Product design award, Red Dot Design award, Excellence in Housewares award, BFP most innovative use of plastic Horner's Award, Civic Trust Award etc. Passionné par son métier, il fonde un musée dédié entièrement au design à Londres.