Jeu de lumière

Dans la vieille ville d'Arles, Annie Zéau a habillé de son style épuré et chaleureux l'intérieur de cet immeuble ancien, depuis converti en chambres d'hôtes. Dans cette pièce, la lumière vive du Sud est atténuée par de hauts rideaux de lin, légèrement transparents, qui adoucissent ainsi les rayons du soleil. La décoratrice joue à loisir avec les formes géométriques, les ombres et les symétries : chaque coin de pièce est l'occasion de créer un petit tableau de lignes et de lumières. Voir le reportage
©  Elodie Rothan / Le Journal des Femmes