Avant : un deux-pièces mal agencé

Ici, la cloison, qui séparait de façon égale les deux pièces principales, n'avait rien d'ergonomique. Les espaces ont été réévalués en fonction des besoins, des envies et des habitudes de la propriétaire. Après le passage des professionnels, le résultat est spectaculaire. Une grande pièce à vivre inondée de lumière, une cuisine ouverte, une chambre plus petite, une nouvelle salle de bains et même un dressing.
©  Maéma architectes