Une architecture traversante

A première vue anodine, cette pièce a en réalité été l'un des points centraux du travail de l'architecte. En effet, l'harmonie d'ensemble a été rendue "possible grâce à la mise en place d’une pièce qui devient le véritable centre de l’habitation", explique Ludovic. "Elle est reliée au jardin, au patio, aux chambres mais aussi à la mezzanine et à la grande pièce de vie par une grande baie vitrée. Dans l’élaboration du projet, cette pièce qui aurait pu être un simple couloir a volontairement été pensée très spacieuse. Les jeunes enfants recherchant souvent la présence des parents et jouant au final peu dans leur chambre, un des usages de cette pièce était une salle de jeu. Elle a été également pensée large pour que depuis la pièce de vie, le regard ne s’arrête pas sur un cul de sac, mais se prolonge jusqu’à l’extérieur."
©  Elodie Rothan