Chambre à la déco zen

"Ma housse de couette, qui était unie et fade à l'origine, est passée sous mes doigts de couturière : je lui ai cousu des restes de morceaux de tissus que j'avais pour lui donner un peu de caractère. La tête de lit raconte elle aussi une histoire ! Elle est composée des morceaux de bois qui allaient avec la palette de mon salon et qui servaient d'emballage de meubles livrés à mon travail et que j'ai récupérés tels quels. Et bien sûr, tous les meubles, à part mon lit, sont des trouvailles de la rue."
©  Alexandra Rougeau