Interstice passé-présent

Depuis la passerelle métallique menant à une terrasse extérieure, on surplombe un instant le cœur de cette architecture singulière : l'interstice entre l'enveloppe de pierre - au-dehors- et celle de verre - à l'intérieur. Comme le dit Christian Girard, "finalement, le chalet se tient à courte distance des murs du passé sans les toucher, créant un entre-deux ou espace intermédiaire, filtre entre anciens murs et nouvelles façades largement vitrées. Cet espace interstitiel (...) établit une oscillation constante entre le passé et le présent".
©  Elodie Rothan